Cher lecteur, pensez-vous que diplômé rime avec maturité ?

Publié le par Le temps d'un instant

Ce lundi 16 février 2009, après un arrêt maladie de trois mois, je reprends mon poste que j'occupe depuis maintenant, 9 ans, en mi-temps thérapeutique. Dés mardi, je m'aperçois qu'un état des lieux a été fait par la personne qui me remplace, sur le travail que je n'aurai pas effectué avant mon absence. Mercredi, je me retrouve en réunion de travail avec ma dite "remplaçante" et ma direction, pour savoir comment nous allons nous organiser car je viens le matin et elle l'après-midi. En fait, j'ai eu l'impression d'être devant un tribunal à devoir me défendre... sur je ne sais trop quoi et surtout de tout ! La dite-remplaçante, m'a dit qu'elle a acquis des techniques différentes des miennes car elle est diplômée, a un BTS et moi non, donc je ne suis forcément pas apte au poste que j'occupe et pas capable de l'assumer, que tout est à refaire dans mon organisation, que rien n'a été fait, que toutes les trames mises en place ne sont pas bonnes, qu'il a fallut tout refaire, même mes dossiers administratifs (il y en a une centaine) etc..., etc..., etc... pas un brin de positivité et une direction qui cautionne toutes ces inepties !  Et pour finir, que je manque de maturité car cette dite-remplaçante a 57 ans et, est donc, de part son âge, forcément plus mature !!!!!!!!!!!!!!!!
Pour la petite histoire : en juin 2009, suite à l'ancienneté que j'ai dans le poste, je dois obtenir le titre d'assistante de direction avec un rappel de salaires depuis janvier 2009, ( la dite-remplaçante est au courant, secret professionnel non respecté par ma direction !). Cette dernière m'informe que même si j'obtiens le titre, encore faut-il que je sois capable de tenir un tel poste car je n'ai ni le BTS, ni la maturité !!!!!!!!!! Inutile de vous dire que je me suis bien défendue ! Car ce n'est pas au bout de la neuvième année consécutive de travail effectif qu'on se rend compte qu'un salarié est inefficace au travail.

Jeudi, je trouve sur mon clavier, cette petite note :

L'anecdote est à double fin, aux gens de valeur elle permet de dissimuler leur pensée, et aux autres leur nullité !

Vendredi, 12 heures 30, première semaine épuisante qui s'achève par une critique non constructive qui vise à détruire plutôt qu'à bonifier.

Pour moi, ce sont, le vécu et l'expérience qui nous font grandir, qui  amènent la maturité d'esprit, la maturité émotionnelle et qui construisent  notre personnalité. Car, nous ne sommes pas émotionnellement matures parce que nous atteignons un certain âge, parce que nous avons fini l'école, parce que nous avons un travail, parce que nous sommes mariés, parce que nous avons des enfants, parce que nous gagnons beaucoup d'argent ou parce que nous avons atteint une certaine position sociale ou politique.

On peut être très instruit et très abruti !
On peut etre instruit et ne pas être intelligent ! 
On peut être intelligent et ne pas être instruit !
On peut être les deux, intelligent et instruit !

Et pour les gens qui se croient instruits, voici une citation de Boris Vian :

"C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde".

Et vous, cher lecteur, pensez-vous que "diplômé" rime avec "maturité" ?

Bérangère



Commenter cet article

Bernababou 05/03/2010 17:17


je viens de faire un tour sur ton blog. tu fais du très beau travail... bravo!
je me suis arrêtée sur cet article... & suis bien d'accord avec toi. j'espère que ça va mieux. continue tes chefs-d'oeuvres, fais-toi plaisir, c'est ce qui compte! biz.B


akuarelle 15/12/2009 12:35


Certainement pas !!!!


Janou 06/10/2009 10:47


j'espère que depuis la parution de cet article les choses se sont arrangées pour toi et que cet épisode n'est plus qu'un mauvais souvenir ! il y a quelques années mon mari a eu le même problème.
alors qu'il n'avait rien changé dans sa façon de travailler des tas de reproches lui étaient formulés. comme nous sommes fonctionnaires un rapport était même parti au rectorat et il devait passer
en conseil de discipline. je me suis appliquée à démonter toutes les inepties et les mensonges contenus dans ce rapport et fait valoir que pendant 15 ans aucun reproche n'avait été fait. finalement
il n'a écopé que d'un blâme de principe ! il est certain qu'il faut être fort moralement pour supporter ce genre de situation. bon courage !
bonne semaine, à bientôt.


eva baila 01/10/2009 18:51


Ce que je pense : le harcèlement de tout poil a droit de cité dans notre triste société : il n'y a pas de travail pour tout le monde, c'est la foire d'empoigne, tous les coups sont permis, et les
coups bas sont de mise plus que jamais... C'est le principe des chaises musicales : le plus rapide, le plus méchant, le plus culotté prendra la place (non pas le plus diplômé). Tout est à l'image
des émissions idiotes de TF1 : Ko Lhanta, Secret-Story etc... on fait sortir celui qui gêne...
Bon courage à toi !


peintrefiguratif 21/09/2009 21:33

MON DIEU QUand je vois la bétise humaine sur les lieux de travail je suis contente d'être à la retraite
j'ai eu pas mal de stagiaires bardés de diplome mais qui étaient incapable de faire un travail correcte
merci de ta visite chez moi
j'adore tous tes croquis sur la mode c'est vraiment superbe
bonne soirée